La Lettre de la FFMVT N°1 16.08.19

Télechargement : La Lettre de la FFMVT N°1 16.08.19  

Lire la suite...

Communiqué de presse de la FFMVT

Non informée, la FFMVT a pris connaissance a postériori du contenu de la plainte déposée par France Lyme jeudi 1er aout 2019 contre la SPILF et son président, et précise qu'elle ne s'associe pas à la démarche.   Le C.A. de la FFMVT, le 4 août 2019.

Lire la suite...

Colère des malades jusqu’au cœur du Plan Lyme

Colère des malades jusqu’au cœur du Plan Lyme 4 juillet 2019 Tandis que la situation s’aggrave sur le terrain, avec une augmentation significative du nombre de cas de maladie de Lyme diagnostiqués en France (68 530 nouveaux cas en 2018 selon les données officielles du Réseau Sentinelles), la Fédération Française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT) et les associations membres constatent une stagnation du Plan Lyme et expriment leur vive déception. Lors de la réunion du Comité de pilotage du Plan Lyme du 3 juillet, elles ont pris connaissance du choix des 5 ...

Lire la suite...

Plan Lyme communiqué FFMVT du 22 juin 2019

En dépit du rapport du HCSP de 2014, des recommandations de la HAS de 2018, et de l'urgence de la situation, on ne peut que constater la quasi-inexistence des budgets alloués à la recherche en 2019. La recherche apparaît comme l’unique moyen de mettre fin à cette controverse dont les malades sont les premières victimes. Nous demandons aux députés et sénateurs de prendre toute la mesure de cette problématique de santé publique et de permettre, par leur action, que des budgets suffisants soient alloués dans les meilleurs délais à la recherche ...

Lire la suite...

Le rapport sénatorial sur la maladie de Lyme

Le rapport sénatorial sur la maladie de Lyme a été rendu public le 27 mai 2019. Il fait suite à la dizaine d'heures d'auditions de nombreux experts par une commission sénatoriale, en mars-avril 2019. La version intégrale, avec le contenu des interventions se trouve ici. La synthèse préalable, rédigée par Elisabeth Loiseau, sénatrice de la Mayenne, est remarquable. Elle rejoint largement les conclusions tirées de ces auditions par la FFMVT le 12 avril 2019. Les principales conclusions de cette synthèse (ci-jointe), sont les suivantes. Elles s'adressent aux pouvoirs publics, en particulier ...

Lire la suite...

LYM’P.A.C.T.

LYM PACT

Historique de l’Association

LYMPACT est une association d’intérêt général fondée en juillet 2012, à l’initiative de cinq personnes touchées par la maladie de Lyme, animées par l’intention d’éviter au grand public les difficultés liées à cette maladie.

En 2015, LYMPACT compte désormais 211 adhérents à jour de cotisation et met tout en œuvre pour les aider le mieux possible. Elle les représente également auprès des pouvoirs publics en engageant des démarches auprès des autorités de santé, des élus et des autres associations de lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques.

Ainsi l’objet de cette Association est de :

Sensibiliser la population à la dangerosité des tiques et des Maladies Vectorielles à Tiques

Faciliter l’entraide entre les malades notamment pour les personnes isolées par des contacts téléphoniques ou de visu.

Contacter et alerter les élus sur ces sujets.

Actions de l’Association

1/ Représentation des malades

  • LYMPACT est à l’origine des propositions de loi de M. Bonnot et de Mme Dalloz qui pointaient la problématique de Lyme en France. LYMPACT a participé à l’élaboration, avec France Lyme et LSF, de ces propositions qui ont obligé le Ministère de la Santé à faire des annonces en partie reprises dans le projet de loi Santé 2015 à travers l’amendement de Mme Khirouni au sujet de la prévention des maladies vectorielles.
  • LYMPACT était présente, tout comme les autres associations françaises, le 24 juin 2015, au Ministère de la Santé, à la demande de la Direction Générale de la Santé. Il en ressort que le ministère lance de nombreuses saisines ( ANSM pour les tests, INVS pour la surveillance épidémiologique, HCSP pour les modes de transmission, de l’INPES pour l’élaboration d’outils d’information grand public, de l’AVIESAN pour la recherche scientifique, La DGOS pour la formation continue des médecins, l’ECDC pour le contexte européen).

2/ Prévention grand public et professionnels de santé.

  • Depuis sa création, LYMPACT a distribué plus de 300 000 plaquettes et plus de 15 000 affiches grâce aux dons, subventions et mécénats. Nos actions se situent essentiellement dans les régions PACA, Rhône Alpes et Franche Comté.
  • Par publipostage, envoi d’un courrier et d’une affiche de prévention destinés aux salles d’attente des médecins généralistes de
    17 départements : Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Haute Loire, Loire, Savoie, Haute Savoie, Vosges, Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Saône et Loire, Haut Rhin et Bas Rhin.
    6646 médecins sensibilisés aux MVT et à l’information de leurs patients sur des gestes à adopter en cas de morsure de tique.
  • Sensibilisation de 600 000 et 700 000 personnes aux maladies vectorielles à tiques lors de manifestations, distributions en cabinets médicaux, pharmacies, offices de tourisme, et campings.
  • Réunions d’information sur la prévention des Maladies Vectorielles à Tiques auprès du grand public mais aussi des professionnels de santé : Biologistes, infirmières et élèves infirmières…

Lien Permanent pour cet article : https://ffmvt.org/lymp-a-c-t/