Le rapport sénatorial sur la maladie de Lyme

Le rapport sénatorial sur la maladie de Lyme a été rendu public le 27 mai 2019. Il fait suite à la dizaine d'heures d'auditions de nombreux experts par une commission sénatoriale, en mars-avril 2019. La version intégrale, avec le contenu des interventions se trouve ici. La synthèse préalable, rédigée par Elisabeth Loiseau, sénatrice de la Mayenne, est remarquable. Elle rejoint largement les conclusions tirées de ces auditions par la FFMVT le 12 avril 2019. Les principales conclusions de cette synthèse (ci-jointe), sont les suivantes. Elles s'adressent aux pouvoirs publics, en particulier ...

Lire la suite...

Communiqué de la FFMVT sur la création d'une ANMVT

Communiqué de la FFMVT Communiqué de la FFMVT sur la création d'une ANMVT - pdf

Lire la suite...

PROJET CLIP LYME

Le collectif LYME Alarme, s'est crée en 2018, autour de Karelle ARDAILLOU, malade chronique de Lyme et fan de concerts de rock. Elle a réussi à sensibiliser des artistes à sa cause et ensemble, ils ont créé ce cercle d'échanges artistiques autour de la maladie. Voici un premier clip initié par la rockeuse rurale Delphine AUDEVARD et ses collègues Sylvain SENTENACH, Pam E. HUTE et Eloïse LORMAND; En achetant ce titre, vous participez à la recherche contre la borréliose de Lyme (fonds de dotation de la Fédération Française contre les Maladies Vectorielles à Tiques). Merci pour votre participation à ...

Lire la suite...

Tribune : Refuser d'agir contre la maladie de Lyme n'est pas un choix acceptable

Un groupe de travail du Ministère de la santé américain sur la maladie de Lyme, vient de remettre son rapport au Congrès. Ses conclusions convergent avec les recommandations publiées en France cette année par la Haute autorité de santé (HAS) et contredisent les prises de position de l’Académie de Médecine et une partie de la communauté médicale française dont Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF). Lire l'article sur www.sciencesetavenir.fr

Lire la suite...

↑ Revenir à PRÉVENTION

Lors d’une activité en plein air

Les activités de plein air (balade, rando, VTT, chasse, pêche, cueillette de champignons, ou simplement entretien du jardin…) nous amènent à côtoyer de très près les tiques, les périodes propices étant le printemps et l’automne. La prévention est donc essentielle.



Sur le plan personnel lors d’une activité en plein air :

  • Port de vêtements longs de couleur claire, port d’un chapeau
  • Port de bottes, guêtres ou pantalons rentrés dans des chaussettes pour diminuer le risque d’accrochage des tiques sur la peau
  • Rester au milieu des sentiers tracés, éviter les fougères, les herbes hautes, les buissons
  • S’asseoir sur un tissu
  • Au retour, s’examiner attentivement (si possible mutuellement) tout le corps, ainsi que la tête.
  • Examiner soigneusement et régulièrement vos animaux de compagnies qui pourraient être en contact avec les tiques (chiens, chats, lapins…), leur retirer les tiques immédiatement avec un tire-tique. Penser à les traiter avec des répulsifs.

« L’inspection après une exposition éventuelle aux tiques est une étape capitale. Elle permet leur ablation, rapidement après leur attachement, réduisant ainsi le risque de transmission des bactéries. On s’appliquera à rechercher la tique sur tout le corps en insistant sur les zones de plis, la tête, derrière les oreilles et le cou en particulier chez les enfants. Une fois découverte, la tique doit être retirée le plus tôt possible. Il faut proscrire l’application préalable de tout produit » (Mieux connaître la borréliose de Lyme pour mieux la prévenir, rapport du HCSP, janvier 2010).

Pour toute activité à risque :

Il existe des répulsifs à vaporiser sur les vêtements ou en application cutanée (pour adultes). On peut également utiliser les répulsifs par trempage.

Un petit kit de secours peut vous faire gagner beaucoup de temps (en vente libre en pharmacie ou parapharmacie) : un tire-tique vous aidera à retirer la tique, sans application préalable de produit.

Lien Permanent pour cet article : https://ffmvt.org/prevention/lors-dune-activite-en-plein-air/