Maladie de Lyme : fin des tests et reconnaissance de la forme chronique ?

Dans quelques jours ou semaines, le diagnostic, le traitement et la prise en charge de la maladie de Lyme devraient changer grâce à un nouveau protocole. Selon nos informations, les tests, très contestés, seront encore utilisés mais ils ne seront plus indispensables pour le diagnostic qui reposera avant tout sur l'examen clinique. Une victoire pour les malades. Lire l'article sur sciencesetavenir.fr

Lire la suite...

Communiqué sur l’avancement du PNDS

L’attente des malades par rapport au PNDS et son contenu définitif est bien compréhensible.   Sans l’aborder dans le détail, puisqu’il n’est ni finalisé ni signé (la prochaine réunion du groupe de travail se tiendra le 8 mars), il est tout de même possible de dire qu’il comportera des avancées indéniables.   Il vise à mettre fin à l’errance et la souffrance que rencontrent aujourd’hui encore de nombreux patients, notamment à ceux dont les sérologies sont négatives mais qui présentent des symptômes évocateurs de borréliose de Lyme ou d’autres maladies vectorielles à tiques.   Ce PNDS ...

Lire la suite...

Communiqué FFMVT sur le site pour Bransten

Quelques malades interpellent la FFMVT pour demander son positionnement sur les menaces de radiation qui pèsent sur le Dr Marc Bransten. La FFMVT tient à rappeler que son combat pour la reconnaissance de la maladie de Lyme chronique et de ses co-infections et pour le soutien aux malades en grande souffrance partout en France est indéfectible. Les médecins de la FFMVT se sont engagés encore récemment pour soutenir avec force leurs confrères attaqués dans leur exercice professionnel. Alertée par des voies indirectes et non par l'intéressé, la FFMVT a appris les menaces de ...

Lire la suite...

Conférence sur la maladie de Lyme- Le Brethon-14 janvier 2018

Conférence sur la maladie de Lyme- Le Brethon-14 janvier 2018 Plus d'info ... Le président de la FFMVT viendra faire part de ses recherches et analyses sur la maladie de Lyme L' AGORA remercie le président de la FFMVT d'avoir pu se libérer pour animer les deux réunions débats qui auront lieu le 14 janvier prochain. La maladie de lyme est à l'origine de beaucoup de pathologies et n'est pas toujours détectée rapidement. Il a paru important pour l'association d'organiser cette journée d'information. Le docteur Ghozzi travaille avec le docteur Peronne qui est ...

Lire la suite...

Alain Trautmann : La maladie de Lyme pourrait être un nouveau scandale sanitaire en France

      Alain Trautmann, Directeur de recherche CNRS émérite, successivement neurobiologiste (Ecole Normale Supérieure, University College London) puis immunologiste. Médaille d'argent 2010 du CNRS. Travaille sur l'immunothérapie des cancers à l'Institut Cochin (Paris). ©Cyril Frésillon / CNRS Photothèque       A lire sur https://www.sciencesetavenir.fr/sante/alain-trautmann-la-maladie-de-lyme-pourrait-etre-un-nouveau-scandale-sanitaire-en-france_118731            

Lire la suite...

↑ Revenir à LES MVT

Les recommandations américaines sur la prise en charge de la maladie de Lyme évoluent dans le bon sens !

ILADS

Les guidelines IDSA 2006 du NGC sont supprimées et figurent maintenant dans la catégorie des guidelines retirées (withdrawn).

Vous pouvez accéder à l’information originale :
http://www.guideline.gov/browse/by-organization.aspx?orgid=396


Voici les commentaires du Pr Christian Perronne à ce sujet :

« La reconnaissance de la maladie de Lyme chronique, de la mauvaise qualité des tests diagnostiques et de la nécessité de soigner les malades en dehors des recommandations obsolètes de la Société américaine de maladies infectieuses (IDSA) marque des points tous les jours. Les enquêtes du centre américain de surveillance des maladies (Centers for Diseases Control and Prevention, CDC) montrent qu’à l’heure actuelle les médecins américains, dans leur majorité, ne suivent plus les recommandations de l’IDSA, responsables de la souffrance et même du calvaire de millions de malades, mais suivent celles de l’ILADS. L’ILADS était à l’origine un groupe de médecins de terrain révoltés contre les recommandations simplistes et non basées sur les preuves de l’IDSA. Depuis peu, la reconnaissance officielle de la maladie de Lyme chronique a été marquée par un bond en avant extraordinaire grâce au vote d’une loi au Canada ainsi que dans trois états américains (Virginie, Vermont, New York). Le National Guidelines Clearinghouse (NGC), base de données fédérale US, fournissant des informations sur la prise en charge des maladies pour les professionnels de santé et les compagnies d’assurance a déjà il y a quelques mois mis en ligne sur son site officiel les lignes directrices de l’ILADS pour la prise en charge de la maladie de Lyme et des maladies associées. C’était une première victoire pour les malades et leurs médecins. Aujourd’hui, fait majeur, le NGC a retiré les recommandations de l’IDSA qui essayaient, contre toute réalité scientifique, de faire force de loi depuis des années. Il faut rappeler que le « Consensus français de la SPILF (Société de pathologies infectieuses de langue française) de 2006 sur la maladie de Lyme est quasiment un copié-collé des « recommandations 2006 » de l’IDSA. Cette fois c’est une immense victoire pour l’ILADS dont les recommandations deviennent les seules reconnues sur ce site officiel des USA. Quand en sera-t-il de même en Europe et notamment en France ? Quand les autorités de santé françaises et notamment la Caisse d’Assurance maladie ou le Conseil de l’Ordre des Médecins cesseront-ils de se référer à ce « consensus » non basé sur les preuves ? Il y a urgence. »


Lien Permanent pour cet article : https://ffmvt.org/les-mvt/les-recommandations-americaines-sur-la-prise-en-charge-de-la-maladie-de-lyme-evoluent-dans-le-bon-sens/