La Dépêche Lannemezan

Le docteur Raouf Ghozzi, président de la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT), dont la maladie de Lyme, a reçu dernièrement un chèque de 4.850 € de Didier Cubertafont, un professionnel de la forêt. Le docteur Ghozzi est chef de service de médecine interne au centre médico-chirurgical des Hôpitaux de Lannemezan. C'est à ce titre qu'il a reçu le don des travailleurs forestiers en présence de M. Van Meer, atteint de la maladie de Lyme, dans le cadre de son travail, et actuellement soigné dans le service lannemezanais. Ce ...

Lire la suite...

Mai 2017- le magazine Sciences et Avenir -

Dans son numéro de Mai 2017, le magazine Sciences et Avenir a publié deux articles, l’un sur papier, le second sur internet, mettant en avant les dérives thérapeutiques possibles et réelles que peuvent rencontrer face à leurs souffrances, les malades en errance diagnostique, dans le cadre de la maladie de Lyme et des maladies vectorielles à tiques. Après la consultation d'experts scientifiques reconnus dans le domaine, l'enquête journalistique conclut à une insuffisance scientifique démontrée de l’appareil à micro-courants Vital Harmony de la société Electrophotonique Ingénierie. Le docteur Ghozzi et le professeur ...

Lire la suite...

Le livre du Pr. Perronne vient de paraitre

Perronne Christian   La Vérité sur la maladie de Lyme   Le professeur Perronne, médecin et chercheur de renom, le premier à avoir sensibilisé les pouvoirs publics, raconte dans ce livre de manière claire et précise tout ce qu’on sait aujourd’hui de cette maladie et comment la guérir. Il répond également aux multiples interrogations de ceux, de plus en plus nombreux, qui sont concernés par cette affection. Ce livre nous aide aussi à mieux comprendre et à savoir soigner cet ensemble de maladies mal connues dues à des infections cachées, comme la maladie de Lyme. La ...

Lire la suite...

1er comité de pilotage du PNDS Lyme du 19 janvier 2017

Le premier comité de pilotage du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques s’est tenu le 19 janvier 2017 au ministère des Affaires sociales et de la Santé, présidé par le Directeur général de la Santé et en présence des agences sanitaires concernées, de la Haute autorité de santé (HAS), de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), de la FFMVT et des associations. La FFMVT était représentée par : * son Président le Dr Raouf Ghozzi, Chef de service médecine interne, hôpital de ...

Lire la suite...

Maladie de Lyme | Le cri d'alarme de 100 médecins: Il y a urgence

l'OBS - 12 juillet 2016 Transmise par les tiques, la maladie de Lyme provoque d'intenses douleurs pouvant aller jusqu'à la paralysie et la démence. En pleine expansion, elle n'est pourtant pas reconnue en France. Dans "l'Obs", plus de 100 médecins lancent un appel d'urgence au gouvernement. Ils lancent l’alerte. De plus en plus souvent, ces médecins sont confrontés à des malades qui errent des années d’hôpital en hôpital. Paralysés, souffrant de douleurs musculaires et articulaires, on leur a diagnostiqué à tort un Alzheimer, une sclérose en plaques ou une spondylartrite. Ils sont ...

Lire la suite...

Mot du président du conseil scientifique

Pr Christian Perronne

Département des Maladies infectieuses et tropicales
Hôpital Universitaire Raymond Poincaré, 92380 Garches

 

La maladie de Lyme et les maladies associées sont en train de remettre en cause beaucoup de certitudes dans la pratique médicale.
Depuis quelques décennies, la médecine a voulu devenir de plus en plus scientifique avec une exigence de preuves à tous les niveaux.
Les méthodologistes ont cherché à faire rentrer toutes les problématiques médicales dans des équations mathématiques en mettant en avant la toute puissance de la statistique.
C’est ainsi qu’est née la médecine basée sur les preuves, ou médecine factuelle, dont les concepts deviennent une référence universelle.

On a cependant oublié que la médecine factuelle a été conçue comme un trépied comprenant les résultats scientifiques publiés des études, l’expérience du médecin et le désir du malade.
Aujourd’hui, les médecins tout comme les autorités de santé ou les agences ne tiennent plus compte que du tiers scientifique, en mettant à la trappe les deux autres tiers, à savoir l’art du praticien et le ressenti des malades.

La maladie de Lyme, essentiellement transmise par les tiques, est au cœur du problème avec une majorité de signes subjectifs, c’est-à-dire non visibles et uniquement ressentis par le patient.
Si l’on ajoute des tests diagnostiques de mauvaise qualité ou calibrés pour que cette maladie reste rare, de nombreux malades restent en errance sans diagnostic précis, souvent pendant des années.

La médecine moderne soignant en priorité des résultats de scanners ou d’examens biologiques plutôt que d’écouter la souffrance des malades, on débouche sur une épidémie de « maladie imaginaire » qui détruit totalement la vie de milliers de personnes avec un retentissement profond sur leur entourage.
Si de surcroît, on se focalise sur le tiers scientifique de la médecine factuelle, on s’aperçoit qu’il existe dans les publications scientifiques internationales les éléments de preuve de l’existence de la maladie de Lyme dans sa forme chronique, toujours non reconnue officiellement, et sur la persistance de l’infection malgré des traitements antibiotiques prolongés.

Cette maladie fait entrevoir l’immense champ méconnu des infections inapparentes associées, évoquées par Charles Nicolle prix Nobel dans les années vingt, puis tombées dans l’oubli.

Puisse cette Fédération favoriser une réflexion multi-disciplinaire entre médecins, vétérinaires, microbiologistes, épidémiologistes, généticiens, immunologistes, sociologues, entomologistes et spécialistes de l’environnement, afin de faire avancer rapidement la recherche pour le diagnostic et le traitement.

Pr Christian Perronne
Département des Maladies infectieuses et tropicales
Hôpital Universitaire Raymond Poincaré, 92380 Garches

 

voir aussi : Le mot de bienvenue du Dr Raouf Ghozzi | Président de la FFMVT

 

Lien Permanent pour cet article : http://ffmvt.org/le-mot-daccueil-du-professeur-christian-perronne/