Le livre du Pr. Perronne vient de paraitre

Perronne Christian   La Vérité sur la maladie de Lyme   Le professeur Perronne, médecin et chercheur de renom, le premier à avoir sensibilisé les pouvoirs publics, raconte dans ce livre de manière claire et précise tout ce qu’on sait aujourd’hui de cette maladie et comment la guérir. Il répond également aux multiples interrogations de ceux, de plus en plus nombreux, qui sont concernés par cette affection. Ce livre nous aide aussi à mieux comprendre et à savoir soigner cet ensemble de maladies mal connues dues à des infections cachées, comme la maladie de Lyme. La ...

Lire la suite...

1er comité de pilotage du PNDS Lyme du 19 janvier 2017

Le premier comité de pilotage du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques s’est tenu le 19 janvier 2017 au ministère des Affaires sociales et de la Santé, présidé par le Directeur général de la Santé et en présence des agences sanitaires concernées, de la Haute autorité de santé (HAS), de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), de la FFMVT et des associations. La FFMVT était représentée par : * son Président le Dr Raouf Ghozzi, Chef de service médecine interne, hôpital de ...

Lire la suite...

Congrès ILADS à Paris: INSCRIPTIONS OUVERTES

ILADS vous invite à vous joindre à nous pour notre 7ème Conférence Européenne, le vendredi 19 mai et le samedi 20 mai 2017. L'évènement aura lieu à l'Hôtel Paris Marriott Opera Ambassador. Les participants auront accès à la traduction simultanée Cette conférence s'adresse aux professionnels de la santé qui s’intéressent au diagnostic et au traitement appropriés des maladies transmises par les tiques. Les personnes inscrites seront également informées des protocoles de recherche et de traitement plus avancés dans le domaine des maladies transmises par les tiques. Une traduction simultanée vers le français sera disponible. Pour plus de détails sur notre ...

Lire la suite...

Maladie de Lyme | Le cri d'alarme de 100 médecins: Il y a urgence

l'OBS - 12 juillet 2016 Transmise par les tiques, la maladie de Lyme provoque d'intenses douleurs pouvant aller jusqu'à la paralysie et la démence. En pleine expansion, elle n'est pourtant pas reconnue en France. Dans "l'Obs", plus de 100 médecins lancent un appel d'urgence au gouvernement. Ils lancent l’alerte. De plus en plus souvent, ces médecins sont confrontés à des malades qui errent des années d’hôpital en hôpital. Paralysés, souffrant de douleurs musculaires et articulaires, on leur a diagnostiqué à tort un Alzheimer, une sclérose en plaques ou une spondylartrite. Ils sont ...

Lire la suite...

Les malades de Lyme de toutes les Associations s’unissent dans le combat

 Les malades de Lyme de toutes les Associations s’unissent dans le combat. Position et priorités de la Fédération Française contre les Maladies Vectorielles à Tiques (F.F.M.V.T) Plainte en justice A l’occasion de la journée mondiale pour la reconnaissance de la maladie de Lyme (Lyme Protest) du 28 mai 2016, un groupe de malades s’est constitué pour mener une procédure judiciaire au sein de Lyme Action. Les membres de ce groupe ont appelé les membres des diverses associations de soutien aux malades qui le souhaiteraient à les rejoindre dans cette action. La Fédération Française contre les ...

Lire la suite...

«

»

Jan 25 2017

Article d’Alain Loriaux, membre FFMVT sur : Persistance des Borrelia … Recherches de Y. Zhang : où en sommes-nous ?

J’ai été récemment interpellé par une personne concernant la mise au point de nouvelles stratégies thérapeutiques et les recherches du Prof. Zhang.

Lymedisease.org vient de publier un article sur le sujet (novembre 2016) et j’en ai fait la synthèse, après avoir constaté une certaine confusion dans les esprits.

 

Ying Zhang est Professeur d’immunologie et de microbiologie moléculaires à l’Ecole de Santé Publique Bloomberg à l’Université John Hopkins. Il a une réputation au niveau mondial depuis les années 1990 pour avoir découvert les mécanismes de résistance contre 2 médicaments anti-infectieux utilisés chez des patients tuberculeux.

 

Aujourd’hui, il étudie les mécanismes de persistance des Borrelia, en mettant à profit ses connaissances de la tuberculose. Il a eu l’occasion d’exposer le fruit de ses recherches lors d’une conférence organisée par l’ILADS à Philadelphie (novembre 2016).

 

Il s’est intéressé aussi bien à l’évolution des patients traités par une antibiothérapie de courte durée qu’à celle des patients diagnostiqués tardivement. Il apparaît que les premiers voient une amélioration de leur état, tandis que les seconds ont plus de risques de voir s’installer des symptômes persistants.

 

Selon un sondage réalisé par Lymedisease.org, une majorité des répondants (près de 62 %), présentant des manifestations chroniques, ont reçu un diagnostic tardif, soit au minimum 2 ans. Près de 80 % ont reçu le diagnostic après minimum 6 mois d’attente. Ces résultats ont été publiés dans un article scientifique.

 

Le Prof. Zhang prend en compte les différentes pistes pouvant expliquer le syndrome « Post-Lyme »*, mais il s’est davantage occupé de la persistance des bactéries.

 

* Souvent mis en avant par les infectiologues et microbiologistes pour expliquer la persistance des symptômes après un traitement antibiotique, mais en excluant la possibilité d’une persistance de l’infection.

 

Au stade actuel de ses recherches, il a évalué la qualité des publications scientifiques dont les conclusions sont favorables à la persistance des bactéries malgré une antibiothérapie de 30 jours. Il a également mis au point une technique pour déterminer quels antibiotiques pourraient avoir une meilleure efficacité que les classiques doxycycline et amoxicilline. A ce jour, il a pu identifier 113 molécules anti-infectieuses répondant à ces critères. Il prend également en compte l’efficacité des combinaisons et des antibiothérapies pulsées.

 

Nous disposons certes d’éléments de preuves concernant les mécanismes expliquant l’échappement des Borrelia aux défenses immunitaires et leur persistance malgré une antibiothérapie. Néanmoins, ce sont des hypothèses qui doivent encore être testées et éprouvées dans de futurs essais cliniques chez l’être humain. Jusqu’ici, les expériences de Zhang et de son équipe ont surtout porté sur l’analyse de la littérature scientifique et d’expériences in-vitro. Ces recherches sont encourageantes pour l’avenir, mais l’efficacité de ces alternatives n’est pas encore démontrée ».

 

Alain LORIAUX

 

Sources :

https://www.lymedisease.org/lyme-sci-why-persister-cells-matter-with-lyme-disease/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3976119/

http://www.nature.com/emi/journal/v4/n8/pdf/emi201551a.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Zhang+Y%5BAuthor%5D+Borrelia

Lien Permanent pour cet article : http://ffmvt.org/article-dalain-loriaux-membre-ffmvt-sur-persistance-des-borrelia-recherches-de-y-zhang-ou-en-sommes-nous/